Comment réconcilier Leadership et Bien-Etre au Travail ?

Concilier Leadership et Bien-être au travail n’est pas évident. Et pourtant, les deux sont liés, voire indissociables. Voici quelques pistes de réflexion…


Le leadership se définit comme la capacité reconnue à un membre d’un groupe par les autres membres du groupe de pouvoir influencer leur comportement à l’occasion de décisions stratégiques concernant le fonctionnement de l’entreprise ou ses rapports avec l’extérieur. Le leader est donc un manager sensé posséder un certain charisme, propre à entraîner ses équipes.

Une des difficultés que rencontre souvent l’entreprise aujourd’hui est justement l’absence ou le manque de direction, d’un but commun permettant à chacun de s’engager, de s’investir, de se sentir appartenir, d’être responsable, soutenu et encouragé. Il en résulte du stress, de l’anxiété, de la démotivation entrainant baisse de la productivité, arrêts de travail, accidents et troubles divers.

Si nous nous intéressons tant au bien-être au travail, c’est qu’il s’agit d’un véritable enjeu pour chaque entreprise. Si elle veut rester performante, compétitive, elle ne peut l’ignorer.

 

Un leader confronté à des missions complexes et exigeantes

Nous sommes tous d’accord aujourd’hui pour désigner « l’homme » comme la première ressource de l’entreprise. Pour qu’il puisse exercer pleinement à la fois son expertise technique et son expertise managériale avec suffisamment d’aisance, on doit lui reconnaître la qualité de « leader ».

Ce leader est sollicité pour des missions de plus en plus complexes et exigeantes : animer son équipe et susciter son adhésion, faire partager sa vision, comprendre ses collaborateurs et leurs motivations, être attentif à leur bien-être, individuel ou collectif, écouter, accompagner et soutenir… Autant d’éléments, s’ils sont maîtrisés, qui vont contribuer à développer l’enthousiasme, la motivation et l’énergie nécessaires au bon fonctionnement et au développement de l’entreprise